Antelope Canyon, le secret le mieux gardé de l’Ouest Américain !

Découvrez Antelope Canyon, le secret le mieux gardé de l’Ouest Américain !

 

Il est de ces voyages hors du temps qui marquent à jamais les esprits: l’Antelope Canyon est l’un d’entre eux.

Antelope Canyon

 
Imaginez un paysage quasi-extraterrestre, au cœur d’un désert aride s’étendant à perte de vue, comme figé dans le temps, où l’on s’attend à chaque instant, à voir surgir John Wayne sur son cheval. L’Antelope Canyon, bien moins connu que son cousin le Grand Canyon, est pourtant un lieu absolument unique au monde, incontournable pour qui souhaite découvrir l’Ouest Américain.
561187_10151040995554799_1427838668_n

 

Niché au cœur du territoire navajo, à proximité de Page (Arizona) et de son fameux Lake Powell, il jouit d’une situation privilégiée au centre des merveilles que compte la région: Grand Canyon, Monument Valley, Horseshoe Bend, … Raison de plus pour s’y arrêter.
Le canyon, ou plutôt LES canyons, puisqu’il s’agit en fait de deux formations géologiques, ont été forgés durant des millénaires par l’Arroyo, un des affluents du Lake Powell, aujourd’hui à sec presque toute l’année. Les vents et le sable ont terminé le travail, donnant naissance à deux canyons aux formes et couleurs spectaculaires. Deux fentes à même le sol, qui ne laissent rien présager, depuis l’extérieur, de leur beauté indescriptible.

Antelope Canyon

 
L’Upper Antelope Canyon, en langue navajo Tsé bighánílíní dóó Hazdistazí, littéralement « là où l’eau coule à travers les rochers », est le plus facile d’accès. Selon la légende, il aurait été découvert par hasard en 1931 par une jeune bergère partie à la recherche d’un mouton égaré. Long de 400 mètres, on le rejoint après un petit périple d’environ 5 kms en 4*4, dans ce paysage aride et sous un soleil de plomb.
C’est en pénétrant à l’intérieur que la magie fait son œuvre.
L’érosion millénaire subie par la roche nous laisse ici un spectacle exceptionnel – un paradis pour les photographes. A une vingtaine de mètres de profondeur (certains passages en comptent 40), on déambule dans un dédale de chemins sinueux, d’une largeur de 2 à 3 mètres, fasciné par ces colonnes de grès tortueuses, ces aspérités, courbes et formes qui laissent libre cours à l’imagination, ces reflets aux mille couleurs où se mêlent bruns, ocres, rosés, rouges, …

561182_10151040973539799_455377133_n

 

Le clou du spectacle, ce sont ces quelques heures, à la mi-journée, où les rayons du soleil s’engouffrent dans le passage obscur en y réfléchissant le sable tombant depuis la surface, quelques mètres au-dessus de nos têtes. Un moment magique.

De l’autre côté de la AZ 98, le Lower Antelope Canyon (Hasdestwazi , « arches rocheuses en spirale ») est tout aussi impressionnant. La visite y est ici un peu plus sportive, avec des différences de niveau assez importantes, marquées par d’étroites échelles…mais tout aussi inoubliable.

480779_10151040975014799_718848916_n

 

Rares sont les endroits touristiques restés inaltérés. Ici, grâce au grand travail de préservation effectué par les Navajos, le canyon conserve toute sa naturalité. Mis à part ce système d’échelle mis en place au Lower Canyon, le reste du site est absolument intact. C’est bien là aussi ce qui fascine à Antelope, c’est que le temps n’y a aucune emprise.

 

Découvrez les hôtels à proximité d’Antelope Canyon !

 

Réalisation : Egwene – Marc P. / Crédits photos : Egwene

KAYAK