Mediaffiliation

Rome, TOP 10 des choses à faire gratuitement !

Contrairement aux idées reçues, Rome est une ville fantastique à visiter même si vous voyagez avec un petit budget.

Bien sur, vous pouvez dépenser une petite fortune en musées et en visites touristiques mais découvrez quand même notre sélection des 10 meilleures choses que vous pourrez faire dans la ville des sept collines sans débourser un centime !

1. La basilique Saint-Pierre

La basilique Saint-Pierre du Vatican est certainement l’église la plus célèbre du monde. Le siège de la Papauté est un haut lieu de pèlerinage depuis déjà des siècles. Levez les yeux lorsque vous rentrerez dans la chapelle Sixtine : de nombreuses œuvres d’art sont peintes sur le dôme, dont la célèbre œuvre de Michel-Ange, La création d’Adam.
Bonne nouvelle : l’accès à la basilique Saint-Pierre est gratuit ; seuls l’accès aux musées du Vatican et l’accès au dôme (ascenseur et escaliers) sont payants.
Outre Saint-Pierre, de nombreuses autres églises de Rome sont en accès libre. Ces joyaux architecturaux méritent d’être visités.

2. Le Panthéon

Le Panthéon est le plus vieux bâtiment romain qui nous soit parvenu. La raison de son excellent état de conservation ? Ce bâtiment a été utilisé en tant qu’église après la chute de l’Empire romain et n’a donc pas été laissé à l’abandon. Sa rotonde de béton – un trésor d’ingénierie romaine – dispose d’un oculus (trou) au plafond. Lors des orages d’été, l’oculus permet à l’eau de pluie de ruisseler lentement à l’intérieur du bâtiment le long des parois en marbre, ce qui rafraîchit la pièce. Le Panthéon abrite également le sarcophage de Raphaël, le grand peintre de la Renaissance.

 

3. Admirez la vue sur le forum Romain depuis la colline du Capitole

Le forum romain, qui était autrefois le cœur administratif de la ville, est aujourd’hui l’une des attractions touristiques les plus prisées de Rome. Vous pouvez payer pour vous promener au milieu des ruines, mais vous pouvez également admirer la beauté et l’immensité de ces ruines gratuitement depuis l’extérieur. Rejoignez le sommet de la colline du Capitole : vous aurez une vue imprenable sur le forum Romain, situé juste en face.

 

4. La fontaine de Trevi

La fontaine de Trevi est l’une des fontaines les plus connues du monde. Construite au cours du XVIIIe siècle, l’accès à cet incroyable monument est gratuit – sauf si bien sûr vous jetez une pièce par-dessus votre épaule dans les eaux bleues étincelantes, car selon la légende, cela vous assure de revenir plus tard à Rome (pour récupérer la pièce)… L’immense fontaine est située sur une minuscule place accessible seulement depuis de petites ruelles. L’effet de surprise que vous aurez en tombant par hasard sur cette fontaine au détour d’une ruelle restera forgé à jamais dans votre mémoire.

Le saviez-vous ? Chaque semaine, les touristes jettent 14 000 euros dans la fontaine de Trevi – soit près d’un million d’euros par an ! Cet argent est collecté par l’association Caritas, qui s’en sert pour financer une épicerie gratuite au profit des plus démunis.

5. Le cirque Maxime

Autrefois théâtre d’exaltantes courses de chars, le Cirque Maxime – qui pouvait accueillir 250 000 spectateurs – n’est aujourd’hui plus que l’ombre de lui-même. Mais il est facile d’imaginer ce grand espace vert rempli de spectateurs bruyants venus admirer les chars tirés par des chevaux de course dans une ambiance déjantée…

Le saviez-vous : Le sport-business est loin d’être une invention moderne. À l’époque, les Romains pariaient des sommes incroyables lors des courses de chars et les meilleurs conducteurs de chars pouvaient amasser des fortunes colossales. Au cours de sa carrière, Gaius Dioclès – le plus célèbre conducteur de char – gagna 36 millions de sesterces, davantage que la fortune de l’empereur Néron. Cela équivaudrait aujourd’hui à plus de 10 milliards d’euros, ce qui en fait l’athlète le mieux payé de tous les temps !

TROUVER VOTRE BILLET POUR ROME AU MEILLEUR PRIX !

 

6. Rêvassez assis sur les marches de la place d’Espagne

La place d’Espagne abrite un magnifique escalier de 135 marches au sommet duquel se trouve Trinita dei Monte, une église blanche étincelante. Autrefois, le quartier était peuplé d’aristocrates anglais, d’artistes et de poètes. C’est également là – dans la maison située juste à droite des escaliers – qu’est mort John Keats, un célèbre poète anglais.

Autrefois, la place d’Espagne était un endroit où venaient les locaux dans l’espoir d’être choisis comme modèles par les artistes. Aujourd’hui, c’est l’endroit idéal où aller pour vous asseoir et regarder les gens passer. La montée de l’escalier vaut le coup – la vue depuis le haut de l’escalier est magnifique. Si vous n’avez pas envie de suer, vous pourrez rejoindre le haut de l’escalier en utilisant l’ascenseur dans la station de métro voisine (station Spagna).

 

7. Promenez-vous et admirez la vue de la Villa Borghese

Une fois que vous serez en haut des marches, tournez à gauche et avancez toujours tout droit. À votre droite, vous verrez  le parc de la Villa Borghese, un agréable coin de verdure où vous pourrez échapper au soleil de plomb qui s’abat sur Rome en été. À l’entrée du parc se trouve la célèbre place du peuple – Piazza del Popolo -, d’où vous pourrez admirer un magnifique panorama sur la ville en contrebas.

 

8. Faites le tour de l’extérieur du Colisée

Inutile d’aller à l’intérieur du Colisée pour se rendre compte de la taille impressionnante de l’édifice. Se promener tout autour de l’édifice est presque aussi bien que de visiter l’intérieur. En outre, il est possible d’apercevoir l’intérieur à travers les arcades ouvertes – et ce sans faire la moindre queue ! Vous pourrez admirer des hommes déguisés en gladiateurs romains, mais attention : si vous les photographiez, même sournoisement, ils demanderont de manière insistante à être payés.

Conseil de pro : Si vous voulez être pris en photo avec les gladiateurs d’opérette, sachez qu’ils vous demanderont ensuite une somme astronomique pour la photo (10€, 20€, parfois 50€). Fuyez ce piège à touriste comme la peste. Si vous tenez vraiment à votre photo-souvenir, négociez un prix avec eux AVANT de prendre la photo.

 

9. Piazza Navona

Située à l’emplacement exact où se situait autrefois un stade d’athlétisme romain, la Piazza Navona (place de Navonne) est le paradis des artistes. Cette grande place de forme oblongue est l’une des places les plus « vivantes » de la ville : de nombreux artistes peintres proposeront de vous dessiner ou de faire votre caricature moyennant quelques deniers ; vous pourrez également écouter des musiciens de rue ou regarder la performance de talentueux danseurs de rue. La Piazza Navona abrite trois fontaines : fontana del Moro, fontana del Nettuno, ainsi que la somptueuse fontana dei Quattro Fiumi (fontaine des quatre fleuves). La Piazza Navona est l’endroit idéal où vous promener l’après-midi.

 

10. Perdez-vous dans les ruelles du Campo Marzio

Rome ne se résume pas à ses seuls monuments célèbres et à son héritage artistique. Rien de tel que d’errer le temps d’un après-midi dans les paisibles rues du Campo Marzio, caractérisées par ses grands immeubles de couleur ocre aux volets verts. Vous apercevrez ainsi une autre facette de Rome loin de la foule de touristes. Que ce soient les restes d’un temple romain construit à l’intérieur d’un bâtiment moderne, une superbe gelateria (glacier) ou une place animée, vous ne savez pas sur quoi vous tomberez au détour d’un pâté de maisons.

 

 TROUVER VOTRE BILLET POUR ROME AU MEILLEUR PRIX !

Astuce bonus

Si vous en avez la possibilité, essayez d’aller à Rome durant la « Settimana della Cultura » (la semaine de la culture). Durant cette semaine, l’ensemble des monuments et des musées de la ville sont gratuits. La semaine de la culture a généralement lieu vers la mi-avril, mais les dates pour 2016 n’ont pas encore été dévoilées. N’hésitez pas à garder un œil sur ce sujet si vous envisagez de voyager à Rome.

 

 

 

 

 

 

Source: Skyscanner, Wikipédia, Flikr